Une Rose seule

Une Rose seule

Muriel Barbery

Actes Sud

  • 28 novembre 2020

    Coup de coeur de Frédérique

    Un roman court pour tant de choses à dire, à se souvenir, à construire, Rose part à la recherche d'un père défunt qui tentera de faire découvrir à sa fille qui il était.
    Un très belle promenade dans le Japon des temples ; avec un guide qui pourrait bien plaire à Rose...

    Frédérique


  • par (Libraire)
    22 novembre 2020

    Une rose seule de Muriel Barbery
    A la suite du décès de son père, Rose doit se rendre au Japon pour la lecture du testament. Elle n’a jamais connu son père mais avant son décès, il a fait en sorte que le séjour de Rose se passe au mieux pour lui faire visiter et découvrir Kyoto. Grâce à ce voyage, Rose va en apprendre un peu plus sur son histoire familiale et découvrir ce magnifique pays qu’est le Japon.
    A défaut de pouvoir voyager en ce moment, laissez-vous embarquer pour un voyage livresque à Kyoto !
    Lu, adoré et conseillé par Anaïs.


  • par (Libraire)
    20 novembre 2020

    On aime !

    Il se peut que vous trouviez Rose un peu énervante - elle le dit elle-même, c'est une "emmerdeuse" - mais vous vous laisserez néanmoins trainer à sa suite dans les temples de Kyoto pendant une semaine, à la recherche de ce père qu'elle n'a pas connu, ou peut-être d'elle-même finalement.


  • par (Libraire)
    19 novembre 2020

    Une Rose à Kyoto

    Rose a perdu sa mère quelques années auparavant et n’a jamais connu son père. Elle débarque à Kyoto, sur les traces de ce père, pour y entendre son testament.
    A travers la ville nippone, le parcours prévu par ce dernier pour sa fille, lui permet de découvrir qui il était. Guidée par Paul, l’assistant de son père, Rose se plonge dans l’atmosphère de la ville et de la vie de son père à travers les lieux et amis qu’il a fréquentés.
    Dans ce face à face avec l’absence, un parcours initiatique et poétique qui la révélera à elle-même.


  • par (Libraire)
    6 novembre 2020

    UN ROMAN À LA PLUME SENSIBLE ET DÉLICATE

    Après la mort d’un père qu’elle n’a jamais connu, une femme décide sur un coup de tête de se rendre au Japon. Elle y découvre la ville de Kyôto avec ses temples et jardins. Un voyage poétique d’une femme à la découverte de son père, de ses origines, d’elle-même et de l’amour.


  • par (Libraire)
    2 novembre 2020

    Alors que Rose n'a jamais rencontré son père, elle se rend au Japon pour la lecture de son testament. A son arrivée à Kyoto, elle part sur les traces de ce parent et découvre un pays qu'elle apprivoise. Dans ce roman de la renaissance, nous suivons l'itinéraire d'une femme qui passe de l'ombre à la lumière.
    Un texte court, épuré, dont la poésie brève s'inscrit dans une dimension japonaise.

    Conseillé par Chloë


  • par (Libraire)
    15 septembre 2020

    Rose, débarquée à Kyoto, se découvre un nouveau regard sur les choses et les gens...
    Itinéraire poétique d'une femme en colère face à la perte d'un père qu'elle n'a jamais connu. Récit épuré, à la fois espiègle et délicat.
    Christelle


  • par (Libraire)
    11 septembre 2020

    Rose, jeune botaniste, se rend à Kyoto pour la première fois. Son père, qu'elle n'a pas connu, vient de mourir . La jeune femme, à la vie assez terne, arrive dans la maison de ce dernier , riche marchand d'art contemporain, avec un sentiment de colère et de rejet bien compréhensif. Paul, assistant de son père, est chargé de s'occuper d'elle. Il va lui faire découvrir son père à travers les jardins, les temples et restaurants de la ville. Le texte alterne le récit des journées de Rose avec de court texte évoquant les fleurs magnifiques du Japon.
    Muriel Barbery inaugure son arrivée chez Actes Sud avec un très beau texte empli de poésie.


  • par (Libraire)
    2 septembre 2020

    Du miel avant même que les abeilles aient butiné les fleurs.
    Une rose qui naît de la mort de son père. Tout se joue à Kyoto, de temples en jardins, d'allées ordonnées en paysages animés.
    Tout ici est poésie, malgré des sentiments intenses, une colère qui se transforme en une adoption réciproque.
    SUBLIME.


  • 29 août 2020

    Une rose seule, Muriel Barbery, Actes Sud

    Une rose seule, Muriel Barbery, Actes Sud

    Rose, une botaniste parisienne à la vie bien ordonnée, reçoit une étrange lettre qui la convoque à Kyôto pour l'ouverture du testament de son père, un marchand d'art japonais qu'elle n'a pas connu. C'est pleine de colère et de rancoeur qu'elle débarque dans la ville aux mille temples où Paul, l'exécuteur testamentaire et ancien assistant de son père-fantôme l'accueille et la guide. Pour l'un comme pour l'autre, c'est une rencontre surprenante et déstabilisante. Au fil des jours, Rose va renouer avec ses origines, se débarrasser des scories d'un passé et d'une enfance ternis par l'absence, s'ouvrir à l'autre, à l'ailleurs, à l'altérité. Muriel Barbery nous livre le récit d'une renaissance et d'une métamorphose dans un Japon raffiné et subtil. Une déambulation poétique où le végétal et le minéral sont des personnages à part entière.

    Virginie


  • par (Libraire)
    29 août 2020

    L’une des lectures les plus douces de cette année...

    Enfant curieuse et pleine de vie, Rose est devenue une femme indifférente et passive avec le temps. Mais lorsqu’elle embarque au Japon afin de découvrir le testament de son père inconnu, elle renoue avec son « moi » intérieur.
    La plume de Muriel Barbery, son style lent et posé s’adapte ici parfaitement avec son récit presque poétique, entrecoupé de légendes japonaises d’une tendresse infinie. Un roman réconfortant, qui nous transporte tout du long.


  • par (Libraire)
    27 août 2020

    Métamorphose

    A Kyoto, le lendemain de son arrivée, Rose observe les pivoines rouges dans la maison de son père. Lui apporteront-elles le parfum du bonheur perdu ou de possible renaissance ?
    Rose est venue de France pour entendre le testament de Haru, son père décédé, un homme qu’elle ne connaissait pas. A quarante ans, elle a le sentiment d’être née du vide. C’est le cœur rongé par la colère et l’amertume, qu’elle découvre peu à peu l’histoire de ce père inconnu. Haru l’a confiée à Paul, son assistant qui doit la guider sur un chemin qu’il a choisi pour elle. De temples en jardins, Rose sera bouleversée. Sa mélancolie se transforme en joie. Alors, Rose sera prête à entendre la lettre laissée par son père pour enfin, trouver l’apaisement.


  • par (Libraire)
    26 août 2020

    Errance à Kyoto

    Rose se rend au Japon pour entendre les dernières volonté d'un père qu'elle n'a jamais connu. Cet homme énigmatique lui a laissé une boîte de Pandore qui va réveiller des souvenirs d'une vie vouée à l'art. Muriel Barbery s'imprègne avec brio des coutumes japonaises et nous fait découvrir l'âme des temples nippons en même temps qu'elle décrit un trio singulier qui s'apprivoise au fur et à mesure de la lecture.
    Captivant et troublant.


  • par (Libraire)
    25 août 2020

    UN VRAI PETIT BIJOU

    Ce récit retrace le parcours initiatique de Rose, jeune femme de quarante ans.
    Suite au décès de son père japonais, elle se rend à Kyoto pour l'ouverture du testament.
    Au travers de rencontres singulières et de longues promenades sur les pas de ce père qu'elle n'a pas connu, Rose se découvrira elle-même.
    Joli texte ciselé aux belles métaphores florales.
    Un vrai petit bijou.


  • par (Libraire)
    22 août 2020

    D'une poésie douce...

    Moi qui ne suis habituellement pas friande de longues descriptions, Muriel Barbery m'a fait changer d'avis ! Je rêve désormais du Kyoto qu'elle dépeint dans ce roman emprunt d'une douceur incroyable et en même temps d'une brutalité vivifiante.
    L'histoire de Rose est pure, vraie, brute et je crois que c'est pour cela que nous pouvons tous et toutes nous identifier dans ce personnage principal pourtant très discret.

    Un vrai coup de coeur !