Conseils de lecture

16,50
par (Libraire)
1 septembre 2020

L'hiver, le chapiteau, eux...

Nathalie arrive un jour de fin d'automne au Vladivostok Circus. Tous les artistes sont partis hormis un trio de barre russe et leur metteur en scène qui doivent se préparer pour un important concours juste avant Noël. Elle sera leur costumière. Le petit groupe vit et travaille ensemble pendant plusieurs semaines, une intimité se crée entre eux, mais jamais ils n'arrivent totalement à briser la glace. Ils se parlent, mais ne se livrent pas totalement. Chacun a son jardin secret. L'événement approche et chacun doit donner le meilleur de lui-même, mais chacun à sa façon a peur. Une confiance absolue et une préparation irréprochable sont la clef de la réussite du numéro. Ce roman délicat nous plonge immédiatement dans une ambiance de nostalgie latente, nous immerge dans l'univers du cirque, des répétitions exigeantes, des incertitudes et des moments de grâce. On y aborde la difficulté d'établir une proximité même lorsque l'on vit ensemble et l'aspect éphémère et bouleversant de certaines rencontres. Temps suspendu, regrets, secrets, amitié naissante, un merveilleux moment de lecture !!


Calmann-Lévy

17,00
par (Libraire)
29 août 2020

La tristesse profonde de Damaris, née de son désir d'enfant non assouvi, nous est dite à travers une écriture toute en tension, et on est heureux d'y retrouver ce fameux "réalisme magique" qui fit la gloire des écritures sud-américaines. On se retrouve rarement projeté avec une telle force dans un lieu et une ambiance, coincé ici entre la côte pacifique et la jungle, entre la truffe affectueuse d'une petite chienne aimée, et les menaces sourdes qui semblent suinter de la jungle, entre la banalité d'un quotidien désespérant et d'infinis regrets enfantins. Pilar Quintana excelle dans cette histoire infiniment troublante, toute d'amour et de violence.


Actes Sud

21,50
par (Libraire)
27 août 2020

L'adolescente, chez Lola Lafon, est souvent dans l'effort physique. Qu'elle soit gymnaste ("La petite communiste qui ne souriait jamais") ou danseuse comme la Cléo, de "Chavirer", il est question du corps que l'on contraint, force, entraine, travaille, transforme avec souffrance et plaisir mélangés afin de l'emmener vers les sommets. Il est aussi question, dans ce livre qui est un des meilleurs de Lola Lafon, de jeunes filles de 13 ans entrainées vers des réseaux pédophiles, il est question de culpabilité et de pardon , il est aussi question de vies abimées et reconstruites. Cleo sera danseuse de cabaret, de plateau télé et Lola Lafon livre une analyse très fine d'une culture dite "populaire" et du mépris dont elle peut faire l'objet. Dans ce subtil roman à la construction globalement très maitrisée, les pages qui se passent dans un équivalent du "Moulin Rouge" sont d'une exceptionnelle beauté et démontrent combien les talents d'écriture de Lola Lafon sont aboutis.


Éditions de l'Observatoire

17,00
par (Libraire)
26 août 2020

Tout plaquer pour les étoiles

Célian est un enfant sensible à la nature et passionné d'astronomie. Malheureusement, trop distrait à l'école, il subit les foudres de sa maîtresse qui ne voit en lui qu'un enfant paresseux. Pour apaiser son fils et lui offrir un cadre propice à son épanouissement, sa mère Mary le déscolarise pendant quelques mois pour l'emmener sur l'Île de Ven, au large du Danemark, où a vécu Tycho Brahe, un célèbre cartographe du ciel du XVIe siècle. Là-bas, ils découvrent une vie plus douce et tranquille, au contact de la mer, des arbres et des animaux. Mary y soigne son cœur blessé par une rupture amoureuse brutale et Célian laisse libre cours à sa curiosité à son propre rythme. Un très joli moment en compagnie de personnages émouvants à qui on s'attache tout de suite, ce roman est plein de poésie tendre et de réflexions justes sur le sens de la vie et la liberté de construire son parcours en sortant du cadre établi. On peut sentir l'air marin et le sable sous nos pieds au fil des lignes. Ce livre fait un bien fou !!!!


17,00
par (Libraire)
26 août 2020

Père et femme libérée

Charlie, 15 ans, patiente dans la salle d'attente de l'hôpital avec sa mère. Lorsque son père se réveillera de son opération, il ne s'appellera plus Aurélien, mais Alice. On alterne entre le présent du duo qui comble cette interminable attente comme il peut, avec les appréhensions, les petits gestes qui rassurent, et les scènes du passé durant lesquelles Charlie replonge dans la vie familiale secouée par la décision du père de changer de sexe pour enfin révéler sa vraie personnalité et vivre épanoui. Le sujet est on ne peut plus d'actualité et l'auteur le traite avec brio, c'est touchant, intelligent et pertinent. On ne cache ni les difficultés qu'une telle décision engendre pour tous les personnages, ni le bonheur qu'apporte la volonté de vivre pleinement sa vie et d'assumer ses choix. Dans la continuité de son précédent roman autour des drag queens, Dufresne-Lamy poursuit son exploration autour du genre et de la norme dans notre société contemporaine : une petite fenêtre ouverte sur la réflexion, cela ne fait jamais de mal. Excellente lecture !