Conseils de lecture

22,00
par (Libraire)
20 mai 2021

Sur la terre de ses ancêtres se dessine un nouvel avenir

Très joli moment de lecture que ce roman ! L'autrice nous emmène en Tanzanie dans les années 70 où un couple d'archéologues mène des fouilles dans l'espoir de prouver que cette région est le berceau de l'humanité, foyer d'un seul et même peuple-ancêtre du nôtre. Ian, le mari, a quelque peu perdu l'entrain pour son métier, d'autant que les fonds viennent à manquer. Heureusement la rencontre avec un millionnaire et son impulsive épouse pourraient changer la donne. Essie, la femme, avait juré de ne jamais devenir mère pour se consacrer pleinement à ses recherches. Elle sait que la place qu'elle occupe est une chance que beaucoup auraient aimé s'attribuer. Mais voilà que la tribu nomade des Hadzas la supplie de prendre au camp un bébé dont les chances de survie sont très incertaines durant la saison sèche, où ils doivent effectuer un long voyage. Lorsque les pluies reviendront, la tribu sera de retour et reprendra la petite sous son aile. C'est ainsi qu'Essie se lie à Mara, au grand étonnement de son entourage. Cette rencontre la poussera à réfléchir à tous ses choix de vie. Ce récit tout en délicatesse dépeint avec beaucoup de justesse et d'émotions ces moments où nous nous questionnons en profondeur, pour nous rendre compte que nous ne sommes peut-être plus la même personne que par le passé. On y aborde la maternité (qui ne se cantonne pas aux enfants que l'on a portés), l'émancipation, le poids des racines et la capacité à se réinventer. C'est touchant, c'est beau comme tout, on adore !


13,00
par (Libraire)
30 avril 2021

Délicatesses amoureuses

Simon et sa famille ont quitté le village de son enfance pour s'installer à Paris. Son grand frère adoré quitte la maison, et il se sent perdu dans son immense lycée. Il trouve en Léa les mêmes incertitudes et cette même envie d'être à la fois là et ailleurs. Son histoire d'amour pour elle est une esquisse en devenir, toute en délicatesse et pudeur entre eux, alors quand l'éclatante Léonore débarque au lycée avec son rire, son aisance et son charme ravageur, Simon vacille et ne sait plus.
Nadine Brun-Cosme explore avec une grande subtilité les incertitudes amoureuses adolescentes et dépeint formidablement ce moment si complexe ou l'enfance s'éloigne, sans que l'on sache vraiment très bien quel adulte on a envie de devenir


16,00
par (Libraire)
30 avril 2021

Le pouvoir à l'imagination

C'est le début des vacances, et bim, la Grand-Mère adorée de Ware, onze ans, a fait une sale chute alors il ne pourra pas passer l'essentiel de ses vacances avec elle. Les parents travaillent comme des fous, alors il ne faudra pas tortiller, et aller au Centre de Loisirs. Ce projet désespère Ware qui est tellement mieux tout seul, alors quand il découvre une vieille église en cours de démolition à côté du Centre, il a trouvé un Chateau Fort de rêve, bien plus excitant que ce Centre qui se prend pour la RécréNation . Jolène, 12 ans, est déjà installée dans ce chateau/eglise/terrain vague, et elle, elle a bien l'intention d'y faire pousser des Papayers, parce que les papayes, ça pousse vite, et qu'elle a vite besoin de vendre des papayes à l'épicière du coin. Il est bien connu que rien n'est plus puissant que les rêves des enfants. Ces deux là se sont bien trouvés, à la fois à part, différents et ensemble et s'il y a bien des utopies qui sauveront le monde, c'est dans les rêves des enfants qu'il faut les chercher..


Amity Gaige

Éditions Gallmeister

23,80
par (Libraire)
25 avril 2021

Une famille en haute mer

"Où commence l'erreur ?". L'erreur est-elle d'embarquer sa famille sur ce voilier pour sauver son couple, ou l'erreur est-elle le son mariage lui-même ?
Le mariage de Juliet et Michael bat de l'aile. Elle n'arrive pas à finir sa thèse sur un mouvement de poésie contemporaine. Lui s'ennuie dans son job et lorsqu'il lui propose d'embarquer avec leurs enfants, une merveilleuse petite Sybil, 8 ans et George 2 ans sur le voilier de ses rêves pour vivre une année d'aventure en mer Caraïbes, elle y voit leur ultime chance de sauver leur mariage.
Nous suivrons leurs aventures à travers leur double récit, fait à son retour pour Juliet, et journal de bord pour Michael. Juliet cache sa dépression sous une forme de scepticisme constant mais reconnait combien l'enthousiasme de Michael fait de leurs vies de Robinson marins une aventure enchantante. Les avaries qui leur tombent peu à peu sur les épaules transforment leur voyage en une dérive progressivement inquiétante.
La double construction de ce récit, et l'intériorité de leur voix respectives font de cet apparent récit de voyage/aventures/thriller une passionnante et finalement bouleversante introspection de la mécanique d'un couple sans cesse tiraillé entre les nécessitées intérieures et les envies de l'autre.


Les Éditions du Sonneur

17,00
par (Libraire)
22 avril 2021

Le réel et l'illusion

Voici un court roman dévoré à peine sorti des cartons de nouveautés ! Si le début met du temps à se mettre en place, on fini happé par l'expérience étrange que vit l'héroïne, 41 ans, historienne de l'Art passionnée par les peintre hollandais du XVIIe. Depuis trois ans, suite à un drame familial, la vie de Patricia n'a plus qu'une saveur fade. Son travail à la bibliothèque d'un musée est devenu sa seule source de réconfort. Mais voilà que débarque à l'improviste Mickey, un lointain cousin venu d'Irlande, où sa famille a des racines. 25 ans, extrêmement charismatique, Mickey semble très pressé de faire la connaissance de Patricia. Dès le premier rendez-vous, elle succombe, se sent renaître, brulante d'un feu qu'elle croyait à jamais éteint. Alors Mickey évoque son plan. Un plan qui implique qu'elle quitte les Etats-Unis pendant un court séjour pour aller habiter seule dans un petit cottage rudimentaire en terre d'Irlande. Un plan qui implique un tableau, le préféré de Patricia, Jeune femme au luth. Mais dans toute cette histoire, qu'est-ce qui est bien réel, et où commence l'illusion ? L'autrice parvient à dépeindre avec énormément de justesse un sentiment à mi-chemin entre la mélancolie et la douceur que procure l'impression d'entrer dans une nouvelle phase plus lumineuse de sa vie. Seulement, il arrive que certaines impressions soient trompeuses. Un roman parfait pour qui aime Vermeer, les cottages irlandais et les relations ambigües !!