Les roses fauves
EAN13
9782072788918
ISBN
978-2-07-278891-8
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Blanche
Dimensions
21 x 14 x 2 cm
Poids
358 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

«Peu après la sortie de mon premier roman, Le cœur cousu, une lectrice m’a raconté une coutume espagnole dont j’ignorais l’existence : dans la sierra andalouse où étaient nées ses aïeules, quand une femme sentait la mort venir, elle brodait un coussin en forme de cœur qu’elle bourrait de bouts de papier sur lesquels étaient écrits ses secrets. À sa mort, sa fille aînée en héritait avec l’interdiction absolue de l’ouvrir. J’ai métamorphosé cette lectrice en personnage.
Lola vit seule au-dessus du bureau de poste où elle travaille, elle se dit comblée par son jardin. Dans son portefeuille, on ne trouve que des photos de ses fleurs et, dans sa chambre, trône une armoire de noces pleine des cœurs en tissu des femmes de sa lignée espagnole. Lola se demande si elle est faite de l’histoire familiale que ces cœurs interdits contiennent et dont elle ne sait rien. Sommes-nous écrits par ceux qui nous ont précédés?
Il faudrait déchirer ces cœurs pour le savoir…»
C. M.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Libraire)
11 novembre 2020

Jardins envoûtants et amours impossibles

Carole Martinez découvre une vieille carte postale montrant une boiteuse, de dos, dans un village de Bretagne. Se sentant étrangement inspirée par ce personnage inconnu, elle décide de passer trois mois sur les lieux pour écrire son nouveau roman. Elle ...

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

26 novembre 2020

Coup de cœur de La Chouette

Ce nouveau livre de Carole Martinez vous plongera dans son univers incroyable, fait de légendes, de malédictions, et d'histoires de famille qui façonnent les personnages du roman. En lisant les confessions remplissant le "cœur" de son aïeule, Lola Cam va ...

Lire la suite

Carole Martinez, toujours aussi formidable conteuse

En Bretagne, Lola, placide et boiteuse mène une vie solitaire, qui lorsqu’elle ne travaille pas dans son bureau de poste cultive son jardin avec application. Elle vient d’une région d’Espagne où, à l’approche de leur mort, les femmes écrivent des ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Carole Martinez