Les Misérables, suivi d'un dossier « La ville, lieu de tous les possibles »
EAN13
9782401078468
ISBN
978-2-401-07846-8
Éditeur
Hatier
Date de publication
Collection
HATIER OEUVRES ET THEMES
Nombre de pages
320
Dimensions
17,5 x 12,8 x 1,6 cm
Poids
282 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les Misérables

suivi d'un dossier « La ville, lieu de tous les possibles »

De , , ,

Hatier

Hatier Oeuvres Et Themes

Offres

Le chef-d’œuvre de Victor Hugo, dans une version abrégée, qui réunit tous les épisodes attendus du roman. Une édition pédagogique en lien avec les thèmes « La fiction pour interroger le réel » et « La ville, lieu de tous les possibles » du  programme de français en 4e.
 
Le roman
Le roman raconte l’histoire de Jean Valjean, condamné au bagne pour avoir volé un pain et traqué sans relâche par l’inspecteur Javert  ; mais aussi celle de Cosette, maltraitée par les Thénardier, puis adoptée par Jean Valjean,  ou de Gavroche, devenu l’archétype du gamin de  Paris.
Une grande fresque historique et sociale, dans laquelle Hugo dénonce la misère et prend parti pour  les  déshérités.
 
Les compléments pédagogiques
• un avant-texte pour préparer la lecture
• des questionnaires variés au fil du texte
• des activités complémentaires pour prolonger l’analyse
• un dossier thématique  : «  La ville, lieu de tous les possibles  ?  »
 
Le guide pédagogique
Sur www.editions-hatier.fr, en  accès gratuit, réservé aux enseignants, un descriptif complet de la séquence et  les  corrigés développés des questionnaires.
 

Citation«  Dans ma pensée, les

Misérables ne sont autre chose qu’un livre ayant la fraternité pour base, et  le  progrès pour cime.  » (lettre de Victor Hugo à Alphonse de Lamartine, le 24 juin 1862)
 
  L’auteurMonstre sacré de la littérature française, Victor  Hugo s’est aussi illustré par son engagement politique. Dans son

Discours sur la misère, en 1849, il appelle l’Assemblée législative à  voter des lois contre la pauvreté et la misère sociale. Sa participation à  la  résistance face au coup d’État de  Napoléon  III en 1851 lui vaut plusieurs années d’exil, à  Guernesey, et c’est là qu’il écrit Les  Misérables. Ses  funérailles en 1885 sont nationales  : il est conduit au  Panthéon, suivi par  un  cortège de  2  millions de personnes.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Michelle Busseron-Coupel
Plus d'informations sur Claire Pélissier