Laurence H.

19,00
par (Libraire)
22 juin 2021

Qu'est-ce qu'être père, qu'est ce qu'être fils ?

On voudrait rester sobre dans le superlatif, par esprit de corps pour l'écriture de Pierric Bailly ! Et pourtant, depuis combien de temps n'ai-je pas été percuté avec une telle puissance par un roman français.
"Le roman de Jim", est en fait le roman du père de Jim, qui n'est pas son "vrai" père, juste le copain de sa mère, mais tellement plus. Lorsque le héros rencontre Flo, elle a 40 ans, lui une bonne quinzaine de moins et il zouzouille un peu dans la vie. Elle est enceinte, mais ça ne le dérange pas. Au lit, il trouve ça bizarre, mais plutôt rigolo, le gros ventre de Florence. Le géniteur est de son côté, trop occupé avec sa famille officielle, et ne fait pas partie de l'histoire. Lorsque Jim va naitre, le narrateur ne va pas être tout chamboulé, et c'est bien progressivement, aux premiers regards, aux premiers sourires de ce petit Jim, qu'un amour infini, définitif, sans limite va naître pour ce bébé.
Cette petite famille bancale se construit, vit, et profite du temps qui passe en douceur, à l'ombre des forêts jurassiennes, jusqu'à ce que le vrai père, ravagé par la perte accidentelle de sa femme et de ses deux petites filles, ne fasse sa réapparition.
Ce roman, tissé d'amour de taiseux et aussi chronique d'un monde pas souvent décrit dans la littérature, celui des petits boulots, des études jamais finies, des emplois chez Paul à la Part Dieu, devient alors un mélodrame aussi puissamment simple et bouleversant qu'un film de Douglas Sirk.
Magnifique exploration sur ce qu'est être père, être fils, "Le roman de Jim" est un formidable roman dont vous vous souviendrez longtemps.

par (Libraire)
30 avril 2021

Délicatesses amoureuses

Simon et sa famille ont quitté le village de son enfance pour s'installer à Paris. Son grand frère adoré quitte la maison, et il se sent perdu dans son immense lycée. Il trouve en Léa les mêmes incertitudes et cette même envie d'être à la fois là et ailleurs. Son histoire d'amour pour elle est une esquisse en devenir, toute en délicatesse et pudeur entre eux, alors quand l'éclatante Léonore débarque au lycée avec son rire, son aisance et son charme ravageur, Simon vacille et ne sait plus.
Nadine Brun-Cosme explore avec une grande subtilité les incertitudes amoureuses adolescentes et dépeint formidablement ce moment si complexe ou l'enfance s'éloigne, sans que l'on sache vraiment très bien quel adulte on a envie de devenir

16,00
par (Libraire)
30 avril 2021

Le pouvoir à l'imagination

C'est le début des vacances, et bim, la Grand-Mère adorée de Ware, onze ans, a fait une sale chute alors il ne pourra pas passer l'essentiel de ses vacances avec elle. Les parents travaillent comme des fous, alors il ne faudra pas tortiller, et aller au Centre de Loisirs. Ce projet désespère Ware qui est tellement mieux tout seul, alors quand il découvre une vieille église en cours de démolition à côté du Centre, il a trouvé un Chateau Fort de rêve, bien plus excitant que ce Centre qui se prend pour la RécréNation . Jolène, 12 ans, est déjà installée dans ce chateau/eglise/terrain vague, et elle, elle a bien l'intention d'y faire pousser des Papayers, parce que les papayes, ça pousse vite, et qu'elle a vite besoin de vendre des papayes à l'épicière du coin. Il est bien connu que rien n'est plus puissant que les rêves des enfants. Ces deux là se sont bien trouvés, à la fois à part, différents et ensemble et s'il y a bien des utopies qui sauveront le monde, c'est dans les rêves des enfants qu'il faut les chercher..

Amity Gaige

Éditions Gallmeister

23,80
par (Libraire)
25 avril 2021

Une famille en haute mer

"Où commence l'erreur ?". L'erreur est-elle d'embarquer sa famille sur ce voilier pour sauver son couple, ou l'erreur est-elle le son mariage lui-même ?
Le mariage de Juliet et Michael bat de l'aile. Elle n'arrive pas à finir sa thèse sur un mouvement de poésie contemporaine. Lui s'ennuie dans son job et lorsqu'il lui propose d'embarquer avec leurs enfants, une merveilleuse petite Sybil, 8 ans et George 2 ans sur le voilier de ses rêves pour vivre une année d'aventure en mer Caraïbes, elle y voit leur ultime chance de sauver leur mariage.
Nous suivrons leurs aventures à travers leur double récit, fait à son retour pour Juliet, et journal de bord pour Michael. Juliet cache sa dépression sous une forme de scepticisme constant mais reconnait combien l'enthousiasme de Michael fait de leurs vies de Robinson marins une aventure enchantante. Les avaries qui leur tombent peu à peu sur les épaules transforment leur voyage en une dérive progressivement inquiétante.
La double construction de ce récit, et l'intériorité de leur voix respectives font de cet apparent récit de voyage/aventures/thriller une passionnante et finalement bouleversante introspection de la mécanique d'un couple sans cesse tiraillé entre les nécessitées intérieures et les envies de l'autre.

22,50
par (Libraire)
18 avril 2021

Variations sur le sentiment de perte

Danny dit de son enfance qu'elle fut un incendie.
Et pourtant, comment son père aurait pu imaginer, en achetant cette extraordinaire maison de la banlieue de Philadelphie, que sa famille n'y résisterait pas. Construite par une riche famille d'origine hollandaise dont les portraits ornent encore les murs de l'immense salon, cette maison désempare la mère de Danny et de Maeve au point qu'elle finit pas la fuir, et fuir aussi sa famille. Pourtant, Danny et Maeve, heureux, pousseront comme des lianes folles à l'abri de cette folie architecturale, leur père les surveillant de loin tandis que deux gouvernantes veillent sur eux avec amour et vigilance. Comme dans les contes qui effraient les enfants, ils seront chassés du paradis par une méchante marâtre, qui leur infligera ainsi une nouvelle perte majeure.
Maeve trouvera son chemin, tandis que Danny cherchera à jamais comment combler ces manques infinis.
"La maison des Hollandais" est un magnifique roman empreint d'un grand mystère et d'une grande originalité. Dessinant des personnages profondément attachants, Ann Patchett laisse entre nos mains une magnifique exploration des liens familiaux.