Laurence H.

Amity Gaige

Éditions Gallmeister

23,80
par (Libraire)
25 avril 2021

Une famille en haute mer

"Où commence l'erreur ?". L'erreur est-elle d'embarquer sa famille sur ce voilier pour sauver son couple, ou l'erreur est-elle le son mariage lui-même ?
Le mariage de Juliet et Michael bat de l'aile. Elle n'arrive pas à finir sa thèse sur un mouvement de poésie contemporaine. Lui s'ennuie dans son job et lorsqu'il lui propose d'embarquer avec leurs enfants, une merveilleuse petite Sybil, 8 ans et George 2 ans sur le voilier de ses rêves pour vivre une année d'aventure en mer Caraïbes, elle y voit leur ultime chance de sauver leur mariage.
Nous suivrons leurs aventures à travers leur double récit, fait à son retour pour Juliet, et journal de bord pour Michael. Juliet cache sa dépression sous une forme de scepticisme constant mais reconnait combien l'enthousiasme de Michael fait de leurs vies de Robinson marins une aventure enchantante. Les avaries qui leur tombent peu à peu sur les épaules transforment leur voyage en une dérive progressivement inquiétante.
La double construction de ce récit, et l'intériorité de leur voix respectives font de cet apparent récit de voyage/aventures/thriller une passionnante et finalement bouleversante introspection de la mécanique d'un couple sans cesse tiraillé entre les nécessitées intérieures et les envies de l'autre.

22,50
par (Libraire)
18 avril 2021

Variations sur le sentiment de perte

Danny dit de son enfance qu'elle fut un incendie.
Et pourtant, comment son père aurait pu imaginer, en achetant cette extraordinaire maison de la banlieue de Philadelphie, que sa famille n'y résisterait pas. Construite par une riche famille d'origine hollandaise dont les portraits ornent encore les murs de l'immense salon, cette maison désempare la mère de Danny et de Maeve au point qu'elle finit pas la fuir, et fuir aussi sa famille. Pourtant, Danny et Maeve, heureux, pousseront comme des lianes folles à l'abri de cette folie architecturale, leur père les surveillant de loin tandis que deux gouvernantes veillent sur eux avec amour et vigilance. Comme dans les contes qui effraient les enfants, ils seront chassés du paradis par une méchante marâtre, qui leur infligera ainsi une nouvelle perte majeure.
Maeve trouvera son chemin, tandis que Danny cherchera à jamais comment combler ces manques infinis.
"La maison des Hollandais" est un magnifique roman empreint d'un grand mystère et d'une grande originalité. Dessinant des personnages profondément attachants, Ann Patchett laisse entre nos mains une magnifique exploration des liens familiaux.

Roman

Philippe Rey

23,00
par (Libraire)
28 janvier 2021

L'Odyssée de Mère Courage

Lydia est librairie à Acapulco, elle est mère d'un petit garçon de 8 ans, épouse d'un brillant journaliste prometteur et elle est également liée par une belle amitié avec Javier, fin lettré et client fidèle de la librairie. Cette vie explose dans les premières pages du roman et on ne peut plus dès lors le lâcher tellement l'écriture de Jeanine Cummins nous maintient dans une tension permanente.
Seule survivante, avec son fils, du massacre de toute sa famille par un puissant cartel, dont elle a découvert que Javier était le chef, Lydia ne peut que fuir vers les Etats-Unis. Sachant que les Cartels infiltrent l'ensemble du système mexicain, il est impossible pour Lydia de prendre simplement deux billets d'avion pour New-York.
Du jour au lendemain, sa vie se résume alors à grimper et à se maintenir avec son fils sur la "Bestia", ce train qui traverse le Mexique, et sur lequel s'entasse les migrants, à se méfier de tout le monde et à échapper au pire.
Le lecteur que nous sommes se retrouve presque physiquement entrainé aux côté de Lydia , de son fils Luca et de deux jeunes honduriennes également en fuite, dans cette puissante odyssée dont l'enjeu est la simple survie.
Je vous promets que vous ne regarderez plus jamais les reportages sur les migrants en Amérique Centrale de la même façon....

Roman

Philippe Rey

23,00
par (Libraire)
28 janvier 2021

L'Odyssée de Mère Courage

Lydia est librairie à Acapulco, elle est mère d'un petit garçon de 8 ans, épouse d'un brillant journaliste prometteur et elle est également liée par une belle amitié avec Javier, fin lettré et client fidèle de la librairie. Cette vie explose dans les premières pages du roman et on ne peut plus dès lors le lâcher tellement l'écriture de Jeanine Cummings nous maintient dans une tension permanente.
Seule survivante, avec son fils, du massacre de toute sa famille par un puissant cartel, dont elle a découvert que Javier était le chef, Lydia ne peut que fuir vers les Etats-Unis. Sachant que les Cartels infiltrent l'ensemble du système mexicain, il est impossible pour Lydia de prendre simplement deux billets d'avion pour New-York.
Du jour au lendemain, sa vie se résume alors à grimper et à se maintenir avec son fils sur la "Bestia", ce train qui traverse le Mexique, et sur lequel s'entasse les migrants, à se méfier de tout le monde et à échapper au pire.
Le lecteur que nous sommes se retrouve presque physiquement entrainé aux côté de Lydia , de son fils Luca et de deux jeunes honduriennes également en fuite, dans cette puissante odyssée dont l'enjeu est la simple survie.
Je vous promet que vous ne regarderez plus jamais les reportages sur les migrants en Amérique Centrale de la même façon....

14,95
par (Libraire)
6 décembre 2020

Sommes nous vraiment si affligeants :-)

Voilà encore une des perles géniales de la collection Pataquès de l'éditeur de BD Delcourt.
Nous, avec des têtes d'autruches, de loup, de cigogne, de kangourou, cacatoes, mouton et j'en passe dessinés plus vrais que nature en 4 cases urticantes sur nos grandes ridiculeries contemporaines. Tout y passe.
Et là, je me risque au truc super risqué de la description d'une page de BD....
Deux nous avec des têtes de chien, un humain labrador, un humain cocker. L'un conduit une voiture. Le passager : "D'après le plan, il faut prendre la prochaine à droite". Deuxième case rien. Imperturbabilité du conducteur. 3 ème case "Ben pourquoi tu n'as pas tourné", conducteur toujours imperturbable.... 4ème case, le conducteur "Oh, tu sais..... la gauche, la droite..... ça ne veut plus rien dire aujourd'hui.....".