Léa P.

23 août 2021

Ce roman est à l'image de la maison qui s'y dissimule : étouffant, troublant.
Une fois à l'intérieur la réalité s'effrite comme le vieux papier peint révélant, couche après couche, les secrets de ses résidents. Il est impossible de s'y soustraire. Elle nous poursuit même dans la quiétude du sommeil pour y glisser de vieux souvenirs remplient de sang et de cris.

Dans un univers gothique où se mêle ancienne lignée coloniale et horreur Lovecraftienne, SIlvia Moreno Garcia, nous livre un roman délicieusement dérangeant.

22,50
20 août 2021

La maison rêvée à la manière...
d'un rêve qui se transforme en cauchemar,
d'un aveu de faiblesse qui fait preuve de courage,
d'une honte qu'on étouffe et qui suffoque,
d'une réalité bien humaine mais qui ne s'autorise pas à l'être.

Parce que d'abord, il faut revendiquer être homosexuel et, qu'ensuite, tous les pas de côtés, les petites erreurs qui s'entassent chaque jour deviennent comme une opprobre jetée à la face de la communauté, alors on se tait, on ne respire plus.
Comme s'il fallait être parfait pour avoir le droit à la parole.
Comme si être parfait, c'était éviter les critiques, les nouveaux stigmates et toutes ces étiquettes qui collent - pas seulement sur soi, mais sur toute une communauté de personnes. Parce que c'est la peur de porter préjudice aux autres qui coincent ces mots.
Comme si être simplement humain ne pouvait être normal.

Carmen donne sa voix, son histoire a une communauté qu'on ne veut pas voir, à un phénomène auquel on veut encore moins croire.

1

Snyder Scott, TYNION IV James, Collectif

Urban comics

20,00
15 mai 2021

Imaginez Batman. Tout son intellect, sa force et ses gadgets. Additionnez à tout ça, une mauvaise journée, un peu de vert et de gaz toxique. Vous obtiendrez le Batman qui rit. Le parfait mélange entre l'intelligence d'une chauve-souris et le cœur d'un clown.

C'est ce que propose Batman Métal. Un univers de cauchemar où vivent les plus grandes peurs et les échecs de Batman, où tous les "et si" prennent vie, où une infinité de Batmen qui ont oublié leur seule règle existe. Et ce multivers noir s’apprête à engloutir toute lumière dans une cacophonie de cris et de mauvaises blagues. Il n'aura jamais été aussi effrayant de voir sourire une chauve-souris.

Si vous vouliez savoir si Batman pouvait battre Superman et toute la Ligue de la Justice en passant, vous allez être servis.