Pascal L.

Seules les bêtes
par (Libraire)
27 juin 2019

Un roman réaliste et poignant

Le Causse en plein hiver, la disparition d’une femme va nous valoir les « confessions » de cinq personnages établis dans des fermes sur le plateau.
Cinq personnes, cinq secrets et cinq solitudes aussi. L’amour pourrait bien être la cause de cette disparition d’aussi loin qu’il vienne. Un roman choral orchestré de main de maître, réaliste et poignant.

Frank Sinatra dans un mixeur
8,80
par (Libraire)
27 juin 2019

Violence et humour trash garantis

Ne cherchez pas une certaine profondeur dans ce texte. Il est brut de décoffrage. Un hold-up qui par miracle réussit et voilà que débute une course mortelle pour récupérer le butin. Flics, truands et Nick Valentine (détective privé alcoolique et drogué) sont de la partie. Une belle foire
d’empoigne avec des personnages quasiment tous déjantés. Seul le yorkshire du détective semble normal. Ce roman est un plaisir bien coupable, violence et humour trash garantis.

Abattez les grands arbres
par (Libraire)
20 juin 2018

Renato Donatelli, d’origine kanak, est une vraie force de la nature. C’est un flic ordinaire, sans grade, qui travaille à la brigade des stups de Toulouse. Au cours de la perquisition d’un appartement, il fait une
macabre découverte, les corps démembrés de deux personnes
d’origine africaine. Renato vient de plonger, sans le savoir, dans une des pages les plus sombres du continent noir : le génocide rwandais.
Un personnage attachant tout de suite, une intrigue très vivante et bien construite, du coup, ne boudez pas ce réel plaisir de lecture.

GABACHO- mexique
12,50
par (Libraire)
20 juin 2018

Ce roman est une petite bombe.

Liborio, enfant des rues mexicain, traverse la frontière vers la terre promise : les USA. Il essaie de survivre tant bien que mal dans la clandestinité. Un récit touchant plein de punch et d’humour, écrit avec
une verve qui vous malmène pour votre bonheur.
Ce roman est une petite bombe.

Les lois du ciel
par (Libraire)
20 juin 2018

Âmes sensibles s’abstenir.

Une dizaine d’élèves d’une classe préparatoire accompagnés de trois adultes, font une sortie classe verte. Personne n’en reviendra vivant.
Dans un style fluide et tranchant, Grégoire Courtois écrit un récit très noir et jusqu’au-boutiste dont on ne peut arrêter la lecture malgré ce qui se passe. Âmes sensibles s’abstenir.